Comment Presse-fr.com s’est bien moqué de nous !

La plateforme de communiqués de presse Presse-fr.com s’est bien moquée de nous tout récemment en changeant ses conditions d’utilisation sans prévenir personne et en supprimant les liens hypertexte présent dans les CP’s.

logo du site presse-fr.com

Certes cette plateforme ne s’est jamais mise en avant pour être une plateforme de communication SEO ou l’on vient glaner des liens mais cela n’était pas non plus exclu, sinon à quoi bon autoriser de mettre des liens hypertexte ? Les conditions d’utilisation annonçaient et annoncent toujours clairement qu’il existe un côté référencement pour ceux qui soumettent leurs CP’s (des liens dans les articles). Cependant, et ce depuis quelques jours maintenant, les conditions d’utilisation ont changées et on retrouve notamment à l’intérieur de celles-ci des passages qui en disent long sur la qualité su service.

Presse-fr.com ne peut pas garantir le référencement de votre site par l’intermédiaire des liens (hyperliens) inscrits dans les communiqués de presse.

Presse-fr.com se réserve également le droit de modifier, supprimer les liens (hyperliens) des communiqués via son site web et ce sans aucune mise en demeure, sans aucune justification ou explication, sans aucun dédommagement ou indemnité.

On note aussi, dans ces mêmes conditions, qu’il est possible de contacter l’éditeur via Twitter, il n’existe bien évidemment pas de formulaire de contact sur la plateforme. J’ai donc pris la peine de contacter l’éditeur afin d’en savoir plus sur la disparition des liens dans les CP’s. A ce jour et après une semaine d’attente, je n’ai tout simplement eu aucune réponse. Qu’on file notre contenu, ok, mais qu’il s’explique sur sa façon de faire, surement pas… C’est pourquoi j’ai eu l’envie et le besoin d’écrire cet article pour informer des pratiques de cette plateforme sans scrupules.

On remarque toutefois que l’éditeur ne manque pas d’humour et pour cause, les liens hypertexte autrefois présents dans la page ont bien disparu mais les ancres utilisées restent soulignées, un peu comme si on souhaitait nous dire « Autrefois, ici tu avais un lien ». Je vous passe le fait que celui-ci ne se gênera cependant pas pour venir placer, dans vos communiqués des liens pour des sites clients, plusieurs SEO se sont plaints d’avoir des liens externes dans leurs CP sans que ceux-ci ne proviennent d’eux. Pour parfaire son humour, il a aussi été annoncé sur Twitter que l’on pouvait toujours obtenir des liens sur nos CP’s mais dans ce cas, ce sera 1 lien pour 500 mots… Alors faites moi du contenu, j’ai clairement autre chose à foutre !

Si certains se disent tout de même, bon ok, j’ai vraiment une grosse news que je dois communiquer et même si il faut que j’écrive 500 mots, un lien est un lien. Sachez que les communiqués que vous allez écrire ne valent rien et que cette plateforme ne ranke pas. J’ai analysé un peu le positionnement d’un de mes communiqués publié sur Presse-fr.com et c’est simple, on retrouve tous les sites de digg, buzz et cp devant lui, sa page n’étant que 340ème sur une requête non concurrentielle. A noter que l’on trouve une page 5minutesàtuer dans les 100 premiers résultats alors que le site n’a qu’un mois. Bref, cela en dit long sur le potentiel de cette plateforme.

Alors pour conclure, si vous avez besoin de communiquer et glaner du lien, n’hésitez pas, passez votre chemin sur cette plateforme, même un viel annuaire Freeglobes tout juste dezzipé sur un hébergement free.fr, sans BL et full duplicate vous apportera plus de visibilité.

FUYEZ PRESSE-FR.COM !

Edit : Portail de Presse Presse-fr.com (Publication gratuite de communiqués de Presse) est édité (et modifié) par les sociétés Toucouleur & Bernhard Huber !

Ce contenu a été publié dans Référencement, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

20 réponses à Comment Presse-fr.com s’est bien moqué de nous !

  1. Arnaud dit :

    Bien incisif comme à ton habitude, et parfaitement justifié. D’autant plus à la suite des résultats de positionnement.

  2. Jori dit :

    C’est franchement dommage de faire ça, pour un site de CP. Mais quand tu as X milles nouveaux communiqués par jour que tu dois valider, la tentation est forte de faire n’imp.

    Les CPs, c’est déjà chiant d’en rédiger, si en plus il n’y a pas de lien, à quoi bon. J’ai la même nausée pour chaque CP que j’envoie sur des sites qui ne me garantissent même pas de valider en temps utile, ou de valider tout court.

  3. Sylvain dit :

    Même si c’est le risque lorsque l’on publie sur une plateforme tiers, c’est effectivement très rageant de voir ainsi son boulot réduit à néant.

    Encore une preuve qu’il est indispensable de diversifier ses sources de linking.

  4. Je n’ai jamais rien envoyé sur cette plateforme, sinon, je demanderais un retrait des textes publiés.

  5. L.Jee dit :

    @Sylvain (déo Axe) : Pour demander un quelconque retrait encore faut-il que l’éditeur daigne répondre sur Twitter ce qui n’est pas son cas avec moi… Donc on demande ou pour retirer ses textes ? Je pensais plutôt me servir de mon texte ailleurs quand j’ai besoin mais aussi me servir en texte dans ses pages quand bon me chante. Il n’est pas réglo ? Ca tombe bien je peux être très con 😀

  6. 3wkom dit :

    Déja depuis fort lontemps, presse-fr publiait les contenus au petit bonheur la chance…. et deja a l’epoque il en profitait pour ajouter des liens à lui dans le texte… Mais là on a atteind des sommets dans l’escroquerie… Nous on a des dizaines d’articles ecrit avec patience …. pitoyable… Y a pas moyen de lui mettre la misere un peu ?

  7. Jules dit :

    J’y suis passé il y a 1 mois : 12.000 communiqués en attente de relecture, tout est dit non ?
    Cela fait un peu long pour un CP sans lien (-;

  8. wabstemer dit :

    c’est franchement voir petit que de faire ça. Il s’attend a quoi qu’on post sur son site en lui offrant du nouveau contenu ( pour ça il faut contacter les marmottes qui plient du papier alu)

  9. Le Juge SEO dit :

    Ca tombe bien je ne comptais pas l’utiliser –

    ca fait plusieurs fois que ce mec se fait allumer par la commmunauté… Tant qu’il y aura des mecs pour soumettre des communiqué, sa petite arnaque fonctionnera – si j;ai bien compris il choppe les textes, vire tes liens et met les siens a la place… Bravo … je me demande si cela ne tomberait pas un peu sous le coup de la loi tout ca… si il tombe sur quelqu’un d’un peu procédurier …

  10. Merci de l’info ! J’en avais publié un il y a quelques jours. Je viens de me connecter sur mon compte, et là : Bonne nouvelle, il était encore en attente de validation. J’ai donc récupéré mon contenu que j’ai remplacé par du WTF pour le soumettre de nouveau à la relecture.
    Du coup, je ne perds pas mon CP et je n’ai pas à en réécrire un de plus pour compenser la perte. Donc grâce à ton billet j’ai pu sauver une bonne heure de taff ! 🙂

  11. harisseo dit :

    Oh comme c’est méchant de profiter des gens comme ça. Cela dit, moi à sa place j’aurais simplement fait du cloaking de backlink. Au moins, ni vu ni connu 😀

  12. @ L.Jee

    En effet. Tu peux aussi publier ton texte sur une plateforme bien plus trustée, mais en les prévenant car au jeu du duplicate, Google fait un peu ce qu’il veut.

    Ce qui est surtout inacceptable de leur part, c’est d’avoir fait ça en catimini.
    Même si je ne connais pas les raisons, je désapprouve complètement.

  13. L.Jee dit :

    @3wkom : Y a pas moyen de lui mettre la misere un peu ? << Si, tu peux linker cet article sur son nom, certains on déjà commencé et l'article se trouve maintenant en top10 sur le nom de leur plateforme, un petit effort et on passe en top3. Sinon, ne pas hésiter à en parler autour de vous et le faire retirer des listes, comme je l'ai fais chez Atypicom en avertissant Arnaud. @Jules : Effectivement, tout est dit ! @Le Juge : C'est justement un paragraphe que j'ai oublié dans mon article mais que je comptais exposer. Je n'ai pas eu le temps de me renseigner mais il y a de grandes chances qu'en changeant les règles d'utilisation et en appliquant une rétro-action cela soit illégal... Il faudrait fouiller, mais je n'ai vraiment pas le temps d'éplucher nos lois :S @Nicolas : Enorme, bien joué le WTF texte 😉 @Harisseo : Cela dit, moi à sa place j’aurais simplement fait du cloaking de backlink << Content que tu sois à ta place dans ce cas, le cloacking ça aurait été encore pire. Techniques de tarlouzes ça... @Sylvain : +1, je pense aussi que le plus blessant est qu'il a fait ça en toute discrétion du genre, on est des idiots, on n'y verra rien...

  14. Manu dit :

    « même un viel annuaire Freeglobes tout juste dezzipé sur un hébergement free.fr, sans BL et full duplicate vous apportera plus de visibilité.  »
    ===> bonne conclusion 🙂

  15. wklinger dit :

    A propose de L.Jee dit :
    15 mars 2011 à 14 h 34 min
    @Sylvain (déo Axe) : Pour demander un quelconque retrait

    Entre la CNIL (droit d’accès et de modification), la paternité sur la création (auteur qui reste auteur et peut interdire certains usages/detournement de son oeuvre) et la simple application des conditions du site (www.presse-fr com/deposer-un-communique-de-presse/ : « Vous pouvez toujours corriger vos communiqués de Presse »), un courrier AR de mise en demeure d’appliquer ses droits sous 15 jours devrait suffire. Je suggère l’utilisation de http://www.laposte.fr/lre : impossible pour le destinataire de dire qu’il a reçu une enveloppe vide, le contenu de l’AR est certifié par la poste 😉

    Au-delà de cette étape, faudra définitivement voir un juriste…

    Werner.

  16. Alex dit :

    Même si les copains semblent avoir été mis au courant de manière à garder leurs links, la démarche est pour le moins abusive. On se construit une plateforme sur le contenu des autres et on récupère tout le jus après 5 ans en restreignant les liens sortant !! Vraiment abusé !!

  17. sylvain (axenet) dit :

    Cédric, le consultant SEO qui a conseillé presse-fr à déposé sur mon blog un très long commentaire explicatif. Tellement long, et bien pire en comptant ma réponse, que j’en ai fait un article complet consultable ici : http://blog.axe-net.fr/presse-fr-com-changement-orientation-seo/

  18. L.Jee dit :

    Pas convaincu du tout, on nous prend à nouveau pour des billes. Alors ok, des CP’s à 100 mots avec 6 liens, on est tous d’accord que c’est abusé. Pour cela, ils ont tout purgé. Pourquoi ne pas laisser un lien par tranche de 100 mots ?

    Tout cela n’est que langue de bois et ce SEO aurait bien mieux fait de se taire sur ce coup…

    Allez oublions cette soit disant plateforme qui, grâce à elle, permet de ne plus avoir de contact avec les médias, mais oui et Presse-fr met le chocolat dans le papier d’alu…

  19. Chapie dit :

    Merci pour l’info. Décidément la toile est une vraie jungle et tous les mauvais coups sont permis.

  20. Yann dit :

    C’est claire, je suis « tombé » sur Presse-fr.com il y a qq jours. Je commence depuis 3 semaines à écrire des articles, je ne connaissais pas avant.

    Et je n’ai pas publié chez eux du coup, quel est l’intérêt de publier un article sans pouvoir insérer de lien profond ?? ET puis… 12 000 articles en attente !!

    La première chose que je me suis dit c’était qu’il n’y avant plus personnes pour gérer le site ! Mais apparemment si.

    Ciao !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *