Quand l’IVG devient un sujet amusant pour les SEO

Depuis quelques jours, l’intervention volontaire de grossesse est devenu un véritable sujet humoristique dans la sphère SEO. Notamment grâce aux déclarations de la Ministre des Affaires sociales, de la Santé, et des Droits des Femmes !

En effet, depuis quelques temps, la bagarre fait rage entre le gouvernement, son site sur l’IVG et un site anti-IVG dans les SERP. Bien sûr, en tant que SEO, on se demande clairement pourquoi une telle bagarre peut exister quand on connait la puissance des sites du réseau .gouv.fr. Quoi qu’il en soit, il y a bagarre, et force est de constater que le gouvernement n’est pas prêt de gagner comme c’est parti…

Résultats de recherche Google pour IVG

Un combat à l’épée avec un gouvernement armé d’un cure-dent

En tant que SEO et connaissant donc la force de frappe des sites gouvernementaux, c’est un peu avec stupeur que j’ai pu découvrir l’histoire dernièrement. Comment un site anti-IVG peut-il venir se placer devant un site gouvernemental, cela semble très clairement impossible. Bien évidemment, il fallait prendre en compte les compétences de ceux qui s’occupent de la partie technique du site officiel et là, bah on se marre bien.

Je ne vais pas vous faire la liste de tout ce qui ne va pas au travers d’un audit, d’autres l’ont très bien fait comme Sylvain chez AxeNet et mettent très clairement en avant le pourquoi du comment on peut en arriver là. En bref, on change d’url quand ça nous chante à grands coups de 301, on ne fait pas pointer les liens comme il faut, on met une page en avant au lieu de la racine, on optimise pas le bordel et tout le monde se demande pourquoi on a pas des pro derrière tout ça quand on sait combien sont facturées ces prestations… Il serait si simple de recruter un SEO expérimenté ou d’avoir recours à des professionnels sérieux comme SEO.fr ou d’autres que j’ai pu cité ici à de nombreuses reprises (chacun son tour).

Marisol Touraine à la solution ultime

Bien sûr, cette bagarre entre le site officiel du gouvernement et ce site anti-IVG ne plait pas dans les hautes sphères, et c’est bien normal. C’est pourquoi, la Ministre des Affaires sociales, de la Santé, et des Droits des Femmes, Marisol Touraine, a décidé que cela devait changer. Mais avant tout, elle aurait du prendre le temps de faire appel à des référenceurs expérimentés, quoi que, même des noobs auraient pu la conseiller pour lui éviter de balancer une telle ânerie.

Ainsi, pensant bien faire, et pensant connaitre les secrets du positionnement de l’algorithme de Google, Mme Touraine s’est donc fendue d’un joli petit tweet pour créer un bel élan de solidarité et ainsi faire remonter le site officiel en première place sur la requête IVG. Problème, la technique qu’elle donne ne sert pas à grand chose, si ce ne fut, provoquer l’hilarité dans la communauté SEO. Merci Mme Taubira, vous nous aurez bien fait rire, mais maintenant, il va falloir suivre les conseils des connaisseurs et se mettre au boulot, car cliquer sur un résultat ne fait rien en 2016, enfin… de positif !

Cette entrée a été publiée dans Divers, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Quand l’IVG devient un sujet amusant pour les SEO

  1. Cédric dit :

    Je peux proposer une presta de conseil à Marisol. Pour le gouvernement c’est un prix d’ami : 5000€ le conseil. Et exceptionnellement, s’ils s’engagent à appliquer 100% de mes recos, je veux bien garantir un résultat :)

  2. L.Jee dit :

    Non mais là, c’est quasiment gratuit à ce prix ! Quand on voit des cartes de voeux à 36k€ juste pour le design, t’es généreux Cédric !

  3. Fabien dit :

    Pour 15k€ je positionne le site du gouvernement en premier :)
    Comme quoi un EMD peut encore bien embêter

    Je vous invite à écouter ce petit podcast http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=1221243 avec olivier andrieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *