Sedo.fr condamnée par le tribunal de grande instance

Sedo.fr, célèbre place de marché aux noms de domaines, vient d’être condamnée à plusieurs reprises pour l’utilisation commerciale de noms de domaines appartenant à de grandes entreprises.

Jouer avec de grandes entreprises en réservant leur nom de domaine avec différents tld et en en faisant une utilisation commerciale n’est vraiment pas une bonne idée, voilà qui fera peut-être réfléchir certains domaineurs peu scrupuleux (et d’autres, tellement l’histoire semble liée à bien des cas).

Le tribunal a donc condamné la plateforme à trois amendes, pour un montant de 120 000€, pour l’exploitation illicite des noms de domaines “sexy-avenu.com”, “sexy-avenue.info”, “sexyavenue.eu” et “sexyavenuevod.com”, ainsi qu’à apposer et ce durant 30 jours, le jugement en arial 12px sur la page d’accueil, de quoi faire une pub du tonnerre…

Extrait du jugement à apposer durant 30 jours

Sedo jugement 2010

Voilà qui laisse réfléchir sur le typosquatting et l’utilisation de marques pour en faire un business, non ?

Ce contenu a été publié dans Divers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Sedo.fr condamnée par le tribunal de grande instance

  1. VeeTouine dit :

    Belle amende, ca va donner l’exemple. Je suppose qu’ils vont effectivement en profiter pour se faire de la pub ^^

  2. Supergago dit :

    C’est pas plus mal … Quand on voit que le nombre de domaine en parking, revendu à des prix astronomique. Alors qu’ils pourraient être développé et utiles à l’internaute.
    Pendant tout un temps gamo.be à volé la vedette à la marque espagnole de carabine à air comprimé du même nom. Le domaine est toujours en parking mais il à perdu des places. A quand le procès 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *